Si nous parlions à nos amis comme nous parlons à nous-mêmes … Nous n’aurions aucun ami!

La plupart du temps, nous sommes très durs avec nous-même. Nous nous parlons comme jamais nous n’oserions parler à nos enfants, à nos amis, à nos proches…

Les « mais t’es trop null(e), »  « tu n’es pas assez ceci… ou pas assez celà »,  » tu n’y arriveras jamais »..

Mais pourquoi s’autoriser avec soi-même ce que jamais nous ne nous autoriserions avec les autres?

Pourquoi l’auto-dévalorisation serait-elle plus acceptable que la dévalorisation d’autrui?

Ne devrions-nous pas nous aimer et nous valoriser comme nous aimons et valorisons nos enfants?

Bien sûr que si! Et la bonne nouvelle, c’est que tout ça, ça s’apprend!

Nous pouvons décider de nous traiter autrement; nous pouvons apprendre à poser un regard plus doux sur nous-même; nous pouvons commencer à devenir bienveillant à notre égard.

Nous avons tous le pouvoir d’apprendre à nous aimer, à nous respecter; 

Le première des choses que j’apprend à mes clients,  c’est de faire un STOP! dès qu’ils se surprennent en flagrant délit d’auto-dévalorisation. Un peu comme l’ami qui gentiment te gronde et te dis « allez, sois sympa avec toi »!

Cet exercice est assez intéressant car il permet de prendre conscience de tous les processus d’auto-sabotage qui empêchent souvent d’avancer.

Il initie une nouvelle relation avec soi-même, une relation apaisée, chaleureuse, une relation de confiance et d’amitié.

Ne laisse  personne te faire croire que tu vaut moins que les autres… et surtout pas toi-même!


1 commentaire

Marjo · 23 novembre 2019 à 15 h 51 min

C’est vrai que moi même je suis très dure avec moi même, et ça m’a toujours paru normal! je vais appliquer vos très bon conseils et devenir plus tolérante avec moi même….merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.